40 rue Damrémont 75018 PARIS
Nous contacter 06 27 01 53 57

Des experts de l’entretien des conduits d’évacuation des fumées

Ramonage à Paris 18e

Créée en 2015, l’Entreprise Andreas est spécialisée dans les travaux de ramonage et de fumisterie. Elle prend en charge, notamment, de nombreux chantiers de ramonage à Paris 18e et partout ailleurs en Île-de-France. Ses ramoneurs qualifiés opèrent avec un grand professionnalisme, dans le respect total des normes en vigueur. De fait, c’est de la qualité de leur intervention, une ou deux fois par an, que dépend votre sécurité au quotidien. Leurs compétences leur permettent aussi de remettre une ancienne cheminée en service ou d’en créer une nouvelle, qu’elle soit intérieure ou extérieure.

Des professionnels de confiance pour votre ramonage à Paris 18e

  • Que dit la loi en matière de ramonage ?

Pour limiter les risques d’incendie ou d’intoxication au monoxyde de carbone, la loi a instauré une obligation de ramonage, généralement deux fois par an pour les combustibles solides comme le bois ou le charbon, dont une en période de chauffe, et une fois pour le gaz ou le fioul. Cette obligation est en réalité inscrite dans le règlement sanitaire départemental et fixée par arrêté préfectoral.

Il est donc important de vous renseigner sur ce sujet auprès de votre commune de résidence car l’arrêté peut prévoir une fréquence plus importante pour l’entretien de votre cheminée. De plus, cette obligation ne sera pas prise en compte si vous effectuez un ramonage chimique, à l’aide d’une bûche de ramonage, même si certaines de ces bûches sont accompagnées d’un « certificat ». Votre intervention de ramonage à Paris 18e doit être effectuée de manière mécanique, le plus souvent à l’aide du traditionnel hérisson. À l’issue de cette prestation, vous recevrez un certificat de ramonage qu’il vous faudra conserver bien précieusement. De fait, si vous ne vous soumettez pas à l’obligation d’entretien de vos conduits d’évacuation des fumées, vous encourez une contravention, en l’occurrence une amende de 3e classe pouvant atteindre 450 euros. Il faut savoir que même si votre assurance responsabilité civile vous couvre en cas d’incendie lié à un feu de cheminée, de nombreuses compagnies d’assurances appliquent une minoration des indemnisations en cas d’absence de ramonage. D’où l’importance de se plier aux obligations légales en faisant appel à des ramoneurs fumistes, tels ceux de l’Entreprise Andreas, qui interviendront dans les règles de l’art et le plus grand respect des normes en vigueur.

  • À qui incombe l’obligation de faire effectuer un ramonage ?

Sur ce point, la loi est claire. En matière d’habitat et de chauffage collectif, c’est au syndic de copropriété ou au propriétaire de l’immeuble de s’acquitter des obligations en matière de ramonage. En fonction du type de combustible utilisé (fuel, bois, granulés, pellets, charbon, gaz, etc.), ils feront donc opérer un ramonage à Paris 18e sur les conduits de cheminée de l’immeuble une ou deux fois par an. À noter cependant que certains règlements de copropriétés interdisent de réaliser des feux de cheminée dans les parties privatives. S’ils sont autorisés, c’est à l’occupant de prendre en charge le ramonage de son conduit privatif. Pour l’habitat individuel, il revient à l’occupant de mettre en œuvre cette opération, également une ou deux fois par an. Propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit se doivent donc de respecter cette obligation, tout comme ils doivent faire procéder chaque année à l’entretien de leur chaudière. De plus, à chaque changement d’occupant, le propriétaire a la responsabilité de veiller à la propreté des conduits. Lors de la remise des clés, ces derniers devront donc avoir été ramonés au préalable.

effectuer un ramonage
  • Pourquoi est-il indispensable d’entretenir régulièrement sa cheminée ?

L’origine de l’obligation de ramonage se trouve dans les nombreux incendies liés à des feux de cheminée qui se propageaient dans les villes à l’époque où les feux de bois étaient les seuls moyens de se chauffer. Pour enrayer le phénomène, les autorités ont donc instauré une obligation de ramonage aujourd’hui inscrite dans la loi. Pour autant, par négligence de certains occupants, des centaines de décès surviennent encore chaque année suite à un feu de cheminée ou à une intoxication au monoxyde de carbone liée à l’encrassement du conduit d’évacuation des fumées, voire même à son obturation par un nid d’oiseau. Des accidents dramatiques qui continuent à survenir en dépit de l’obligation instaurée en 2015 d’installer des détecteurs de fumée dans les logements. Même si faire ramoner sa cheminée représente un coût, il est donc vital de le faire pour assurer la sécurité des occupants de votre domicile.

Faites appel à un spécialiste dès maintenant

06 27 01 53 57

Si vos conduits d’évacuation des fumées sont encrassés, non seulement vous prenez un risque pour votre sécurité, mais vous employez davantage de combustible. De fait, l’oxygénation du foyer se faisant plus difficilement, la combustion est de moins bonne qualité et vous consommez donc davantage de bois, de fuel, de charbon ou de gaz. Un conduit propre permet d’améliorer le tirage et donc de réaliser des économies estimées entre 7 et 10 % minimum. Un petit « plus » non négligeable à l’heure où l’énergie est chère, et une bonne chose pour la planète car cela réduit la pollution.

Le ramonage ne concerne pas que les conduits de cheminée !

Nous intervenons pour réaliser le ramonage de tout type de conduits. On l’oublie souvent, mais les conduits des systèmes de ventilation des hottes de restaurant ou des VMC se doivent eux aussi d’être entretenus, même si ce n’est pas la suie, mais de la graisse ou des poussières et dépôts divers qui les encombrent. Les ramoner, c’est s’assurer de leur bonne efficacité !

 

  • Conduit desservant une aération de type VMC (ventilation mécanique contrôlée)
  • Conduit relié à une hotte de cuisine ou de restaurant
  • Conduit desservant une chaudière au fioul
  • Conduit raccordé à une chaudière au gaz
  • Conduit de cheminée fonctionnant au bois
  • Conduit de poêle à bois

Une prestation de ramonage efficace et de qualité

Pour ramoner votre cheminée, nos ramoneurs fumistes interviendront de préférence par le haut si la configuration des lieux l’autorise. Cela permet d’exercer une pression plus efficace sur les parois, mais aussi de vérifier l’état de la sortie de toit et du chapeau de cheminée ou de la poterie. Ils commenceront par s’assurer de la vacuité du conduit sur toute sa longueur car, aux beaux jours, les oiseaux peuvent être tentés d’y nicher et les rongeurs de s’y installer. Loin de se contenter d’un simple kit de ramonage, ils choisiront soigneusement le type de hérisson à utiliser en fonction de la taille, de la forme et des matériaux qui composent votre conduit. Ainsi, si les boisseaux sont en béton, ils opteront pour un hérisson en acier. S’ils sont en terre cuite, ils préfèreront une brosse en acier ondulé. Pour les tubes en inox ou en métal, les équipements en nylon ou en polyéthercétone seront les plus indiqués. Pour la taille, ils retiendront un modèle légèrement plus grand que votre conduit afin que le hérisson décolle plus facilement les salissures et dépôts de suie. Enfin, la forme sera bien entendu adaptée à celle du conduit : circulaire, carré ou rectangulaire. Après avoir fixé le hérisson à une canne de ramonage, nos ramoneurs exerceront un mouvement de va-et-vient vigoureux, ajoutant de nouvelles cannes dès qu’une section sera bien nettoyée. Dans certains cas, ils fixeront le hérisson lesté d’un poids au bout d’une corde et exerceront là aussi des mouvements ascendants et descendants jusqu’à ce que votre conduit retrouve une parfaite propreté. Ils nettoieront ensuite le foyer avec une brosse métallique afin d’ôter dépôts et corrosion. À l’issue de notre intervention, nous procéderons à un nettoyage minutieux des abords de votre cheminée au moyen d’un aspirateur industriel particulièrement adapté à la suie.

Test du fumigène, le moyen de vérifier l’étanchéité de votre conduit

Après un ramonage, il peut être utile de réaliser le test du fumigène. Une cheminée se doit en effet d’être totalement étanche et exempte de toute fissure afin d’éviter le risque d’intoxication des occupants du logement. En cas de doute sur l’intégrité d’un conduit, le test du fumigène s’impose. Il consiste, après avoir obturé le haut et le bas de la cheminée, à diffuser des fumées colorées, ayant une odeur particulière, afin de pouvoir effectuer un repérage visuel et olfactif d’éventuelles fuites. Forts de notre expérience de fumiste, nous pourrons alors procéder aux réparations nécessaires afin que votre conduit soit parfaitement remis en état.

Combien coûte une prestation de ramonage ?

Nos tarifs pour une prestation de ramonage à Paris 18e ou en Île-de-France varient en fonction de la taille de votre cheminée, de son accessibilité et de la durée du déplacement que nous aurons à effectuer. Cependant, nous pouvons vous donner des tarifs indicatifs selon la nature du travail à réaliser.

 

  • Ramonage conduit de chaudière au gaz 50 € TTC
  • Ramonage conduit de cheminée à bois 50 € TTC
  • Ramonage conduit de hotte restaurant 156 € TTC
  • Ramonage conduit d’aération 50 € TTC
  • Ramonage conduit d’insert 70 € TTC
  • Ramonage conduit de poêle 70 € TTC
  • Ramonage conduit de chaudière au fioul 180 € TTC

 

Nous vous proposons également un forfait pour une remise en fonction de cheminée. Cette prestation comprend, pour un total de 165 € TTC, le ramonage, le contrôle de vacuité, les tests de fumigène, d’étanchéité et de tirage ainsi que la vérification de la sortie de cheminée au niveau de la toiture. Bien entendu, nous vous délivrons un certificat de conformité à la fin de notre intervention. Enfin, si vous avez souscrit un contrat d’entretien pour votre chaudière, le ramonage est inclus dans les prestations. Non seulement votre système de chauffage sera bien entretenu, mais votre cheminée sera en parfait état de fonctionnement !

Une cheminée propre, ce sont des économies d’énergie à la clé

Faites confiance aux compétences et à l’équipement de nos ramoneurs à Paris 18e

  • Un métier technique qui suppose une approche rigoureuse

Le métier de ramoneur n’a aujourd’hui plus rien à voir avec celui des « petits ramoneurs savoyards » d’antan. Parfaitement formés, les ramoneurs de l’Entreprise Andreas sont extrêmement compétents au niveau technique, mais aussi au niveau législatif. Ils connaissent en effet les consignes à respecter pour ramoner une cheminée dans les règles de l’art et ainsi vous permettre de répondre à vos obligations en la matière. De plus, nos ramoneurs à Paris 18e sont également fumistes, ce qui leur apporte une connaissance approfondie des caractéristiques physiques et techniques des conduits d’évacuation des fumées. Ils peuvent ainsi attirer votre attention sur d’éventuelles altérations ou dégradations, voire même des défauts de construction et y remédier avec une grande rigueur. En cas de nécessité, ils sauront vous conseiller la solution à mettre en œuvre, un tubage par exemple, si votre cheminée n’est plus étanche.

  • La boîte à outils du bon ramoneur

Le temps où, en l’absence de cheminées, l’on nettoyait le mur surplombant l’âtre à l’aide d’un « ramon », un petit fagot de branches, est désormais révolu. De même que les enfants savoyards qui dans les siècles passés grimpaient dans les cheminées pour gratter les parois ont, fort heureusement, depuis longtemps disparus. Aujourd’hui, nos ramoneurs de Paris 18e sont parfaitement équipés pour intervenir depuis l’âtre ou le toit afin de réaliser un ramonage efficace. Ils opèrent avec les bons outils, dans le plus grand respect des normes en vigueur.

Le hérisson

L’outil essentiel du ramoneur est le hérisson qui doit son nom à son aspect similaire à l’animal du même nom. Ce hérisson est formé de pointes en acier (pour les conduits maçonnés), en nylon, en inox ondulé ou en polyéthercétone. Leur forme dépend du type de cheminée concernée. Ainsi, les carrés ou les rectangulaires sont utilisés pour les boisseaux de même forme tandis que les ronds sont le plus souvent réservés aux tubages. Quant à la taille, elle est fonction de celle du conduit sachant que, pour obtenir un résultat optimal, il est préférable qu’elle soit un peu supérieure aux dimensions réelles. On trouve ainsi des hérissons de 100 à 500 mm de diamètre pour les ronds, de 150 à 400 mm de côté pour les carrés et de 300 x 200 mm à 600 x 400 mm pour les rectangulaires.

Les cannes et perches et leurs accessoires

Pour fixer le hérisson, les ramoneurs utilisent souvent des cannes qui s’emboîtent les unes dans les autres. Ces cannes de ramonage peuvent être rigides ou flexibles selon la configuration de la cheminée. Ainsi, les cannes rigides sont adaptées aux conduits droits. Fabriquées en acier ou en polypropylène, elles ont une longueur de 1 à 2 mètres. Elles peuvent être équipées de poignées pour faciliter un frottement énergique des parois. Pour les tubes coudés, les cannes souples s’imposent. Elles existent en diamètre de 4,5 mm à 11 mm et peuvent avoir une longueur de 4 à 100 mètres. Outre le hérisson, il est possible de fixer sur ces cannes des accessoires facilitant le travail comme des manivelles ou des vrilles.

Les écouvillons et goupillons

Comme pour les bouteilles, les écouvillons permettent de nettoyer les endroits difficilement accessibles d’un foyer ou d’un insert. Il existe différentes formes de ces brosses à manche, en acier ou en nylon.

 

  • Rondes
  • Rectangulaires
  • De face
  • Condenseur

 

Autre forme d’écouvillons, les goupillons. Ils sont fabriqués en diverses matières et sont fixés sur une tige pour atteindre les moindres recoins. Par ailleurs, ils sont eux aussi disponibles en différentes formes.

 

  • Rond en acier
  • Rond en nylon
  • Rond flexible
  • Gazina
  • Rectangulaire

La bûche de ramonage

Si utiliser une bûche de ramonage ne remplace pas une intervention mécanique, notamment en matière de respect des obligations légales, elle peut cependant être utile avant le passage des ramoneurs. Elle a pour effet d’amollir le bistre, cette espèce de goudron durci hautement inflammable formé par la suie détrempée souvent à l’origine des incendies de cheminée. Une fois ramolli, une partie du bistre sera ôté à l’occasion de l’intervention des ramoneurs.

La débistreuse

Cet outil électrique doté d’une tête à masselottes rotative élimine le bistre incrusté dans le conduit d’évacuation des fumées. Les masselottes tapent en effet sur le conduit permettant de décoller le bistre. Cet outil ne peut être employé que sur les conduits maçonnés. Si votre cheminée est tubée, il est indiqué d’utiliser une bûche de ramonage. À noter cependant que le débistrage d’une cheminée est une opération spécifique à réaliser en dehors du ramonage. Nos ramoneurs professionnels vous indiqueront si elle est nécessaire et vous aiguilleront vers des spécialistes de ce type d’intervention. De plus, cette opération est obligatoire avant de tuber une cheminée.

Les brosses

Outre le hérisson, un bon ramoneur se sert de différentes brosses métalliques, chacune d’entre elles ayant une action spécifique. Ainsi, la brosse droite et la brosse bougie permettent d’ôter la rouille des foyers ou inserts. Les brosses concaves et convexes sont destinées à nettoyer la rouille sur les parois et avaloirs et les brosses coco à éliminer les dépôts de goudron ou de suie. Enfin, les brosses plates et les brosses de face triangulaires sont adaptées au nettoyage des chaudières.

L’aspirateur

En matière de ramonage, les aspirateurs se doivent d’être extrêmement puissants car la suie est souvent grasse et collante. Les professionnels sont donc généralement équipés de machines d’une puissance souvent très supérieure à 1000 watts. Ces aspirateurs sont susceptibles, en fonction des modèles, de ramasser poussière et suie ou poussière, suie et eau. Selon les interventions, ils seront munis de bec suceur plat, bec suceur-racleur, bec suceur rond, bec suceur-brosse ou bec suceur liquide, en PVC ou en inox.

L’analyseur de combustion

C’est un équipement essentiel pour votre sécurité. À l’occasion d’un ramonage ou d’un entretien de chaudière, il permet en effet de mesurer les éléments résultant de la combustion et de détecter, notamment, l’éventuelle présence de monoxyde de carbone dans l’air ambiant.

boîte à outils du bon ramoneur

Ramonage de cheminée à Paris 18e, une opération obligatoire

Faire procéder à un ramonage de cheminée à Paris 18e est obligatoire, en fonction du type de combustible, une à deux fois par an. Ce ramonage mécanique permet de limiter les risques de feu de cheminée ou d’intoxication au monoxyde de carbone.

Par mesure de sécurité, mais aussi pour obtenir un meilleur tirage et donc davantage de chaleur, le ramonage de poêle à bois à Paris 18e doit être effectué deux fois par an, dont une fois en période de chauffe. Expérimentés, les ramoneurs de l’Entreprise Andreas s’acquitteront de cette mission avec une grande rigueur.

Ramonage de poêle à bois à Paris 18e, une prestation de qualité

Ramonage de chaudière au gaz à Paris 18e, un prestataire de confiance

Le ramonage de chaudière au gaz à Paris 18e est généralement réalisé dans le cadre de l’entretien annuel obligatoire. Si vous souscrivez un contrat d’entretien auprès de notre entreprise, ce ramonage mécanique est compris dans le bouquet de prestations proposées.